Jeune femme qui mange un bout de pizza : gare au coup de barre de 14h lorsque le taux de sucre dans son sang va dégringoler !

Indice glycémique : quels sont les aliments à éviter ?

L’indice glycémique est un indicateur important pour les personnes soucieuses de conserver une alimentation saine et équilibrée leur alimentation. Dans cet article, nous allons examiner comment l’indice glycémique peut vous aider à mieux comprendre les répercussions des aliments sur votre santé et quels aliments il convient d’éviter. A vos fourchettes !

Qu’est-ce que l’indice glycémique?

L’indice glycémique (IG) est une mesure qui permet d’évaluer la rapidité avec laquelle le glucose est absorbé par le corps après avoir consommé un aliment. Il est calculé en comparant le taux de glycémie d’une personne après l’ingestion de cet aliment à celui obtenu après l’ingestion d’un aliment de référence, généralement du glucose. Plus l’indice glycémique est élevé, plus le glucose est absorbé par le corps rapidement.

Les aliments à IG élevé sont considérés comme ceux qui provoquent une augmentation rapide et temporaire du taux de sucre dans le sang, tandis que les aliments à IG faible sont ceux qui provoquent une augmentation graduelle et stable du taux de sucre dans le sang. Les aliments à IG élevé ont tendance à contenir des glucides simples, tandis que les aliments à IG faible contiennent des glucides complexes.

Les produits sucrés, comme les boissons gazeuses, les bonbons et les jus de fruits sont généralement considérés comme des aliments à IG élevé. Les pâtes blanches et les farines blanches sont également des exemples d’aliments à IG élevé. De même, certains fruits trop mûrs, tels que les bananes et les raisins, sont considérés comme des aliments à IG élevé. En revanche, les grains entiers, tels que le quinoa et le riz brun, sont considérés comme des aliments à IG faible car ils sont riches en fibres et en glucides complexes.

Les légumes et certaines protéines végétales sont considérés comme des aliments à indice glycémique très bas. Les légumineuses telles que haricots rouges, pois chiches et lentilles sont riches en fibres et en protéines végétales et ont un faible indice glycémique. Les noix telles que amandes, noix de cajou et noix de macadamia sont aussi considérés comme ayant un faible indice glycémique car elles fournissent aux corps des graisses polyinsaturés saines.

Les produits laitiers faibles en matières grasses ou sans matière grasse ont également un faible indice glycémique car ils contiennent des protéines et une petite quantité de glucides simples. Autre aliment intéressant : les volailles maigres telles que poulet ou dinde sans peau ont aussi un faible indice glycémique car elles ne contiennent pas beaucoup de glucides mais fournissent aux corps une source riche en protéines végétales.

Si vous souhaitez maintenir un niveau de sucre stable dans le sang et garder une bonne forme physique, il est important d’inclure autant que possible des aliments à IG bas ou modérés dans votre régime alimentaire quotidien. Ces aliments comprennent les grains entiers, les légumes non transformés ou crus, certaines protéines végétales, des produits laitiers allégés en matières grasses ou sans matière grasse et des volailles maigres sans peau. Il faut absolument limiter la consommation d’aliments à IG élevée pour prévenir les pics rapides du sucre dans le sang qui peuvent être nocifs pour la santé.

Pourquoi faut-il éviter les aliments à indice glycémique élevé ?

Les aliments à indice glycémique élevé sont considérés comme mauvais pour la santé et peuvent avoir des effets néfastes sur le corps humain si l’on ne les consomme pas avec modération. L’indice glycémique (IG) est une mesure de la rapidité avec laquelle le taux de glucose sanguin monte après avoir mangé un aliment spécifique. Les aliments à IG élevé sont ceux qui font monter rapidement le taux de sucre dans le sang, ce qui peut être plus ou moins nocif selon d’autres facteurs.

Éviter les aliments à indice glycémique élevé est important pour préserver sa santé et maintenir un poids santé. Les aliments à IG élevé vont provoquer un pic de glucose dans le sang et cela peut entraîner rapidement une sensation de fatigue, ainsi qu’une baisse soudaine, un peu plus tard, du taux de sucre dans le sang. Une alimentation riche en aliments à IG élevé peut augmenter le risque de diabète, car elle provoque des pics dans les niveaux de sucre dans le sang qui peuvent être difficiles à gérer pour le corps.

Vous êtes sujet à des « coups de barre » durant la journée, notamment en début d’après-midi après avoir mangé ? En réduisant votre alimentation en glucides rapides et en privilégiant des aliments moins riches en glucose, vous pouvez vous éviter ce moment de fatigue intense…

Les aliments à IG élevé peuvent aussi entraîner des variations hormonales, notamment une augmentation des niveaux d’insuline et des niveaux d’hormones liées au stress. Ces variations hormonales ont un impact négatif sur la capacité du corps à contrôler son poids et peuvent entraîner une prise ou une perte involontaire de poids.

Quels sont les aliments à indice glycémique élevé ?

Les produits céréaliers sont très riches en glucides : ils ont un impact très rapide sur l’indice glycémique. C’est d’ailleurs pour cette raison que les sportifs misent très souvent sur des céréales avant une compétition : ainsi, leur taux de glucose est assez élevé pour répondre à l’effort.

Les produits céréaliers blancs tels que le pain blanc, le riz blanc et les pâtes blanches sont considérés comme ayant un IG élevé, car ils se digèrent rapidement et augmentent rapidement la glycémie. Les produits céréaliers complets, tels que le pain complet, le riz brun et les pâtes complètes ont un indice glycémique plus faible et libèrent leurs glucides plus lentement dans le sang.

Petite fille qui mange une pomme lors d'un dîner en famille

Les fruits secs sont également riches en glucides et ont un IG élevé. Les raisins secs, les figues sèches, les abricots secs et les pruneaux sont considérés comme ayant un IG élevé car ils contiennent beaucoup de sucre simple qui se digère rapidement. En revanche, des fruits frais comme l’orange ou la pastèque ont un IG plus faible car ils contiennent moins de sucre simple.

Les sucreries telles que les bonbons, les biscuits et les barres chocolatées sont également très riches en glucides simples et ont donc un IG très élevé. Ces aliments ne devraient être consommés qu’occasionnellement car ils peuvent augmenter rapidement la glycémie et entraîner des problèmes de santé à long terme.

Les aliments ultra transformés comme la pizza surgelée ou les plats cuisinés peuvent également avoir un indice glycémique élevé car ils contiennent souvent des sucres ajoutés pour améliorer le goût et la texture des aliments. Ces aliments devraient être consommés occasionnellement afin d’empêcher une augmentation rapide du taux de sucre dans le sang.

De manière générale, la junk food et les aliments issus des fast food sont mauvais pour votre santé… et mauvais pour votre indice glycémique !

Lorsque vous faites vos courses, il est important que vous regardiez les étiquettes nutritionnelles et les informations nutritionnelles pour connaître l’indice glycémique des produits que vous achetez. Vous devriez éviter les aliments qui ont un indice glycémique supérieur à 70 et privilégier ceux qui ont un indice inférieur à 55. En outre, vous devriez essayer d’opter pour des aliments riches en fibres et en protéines, tels que les fruits, les légumes, les grains entiers et les produits céréaliers sans sucre ajouté.

Bien manger pour un indice glycémique stable : nos conseils

Les aliments à éviter si vous souhaitez maintenir un indice glycémique stable sont ceux qui contiennent une quantité élevée de glucides simples ou rapides. Ces aliments, qui sont riches en sucres rapides, ont tendance à être transformés très rapidement, ce qui entraîne une augmentation rapide de la glycémie et une diminution subséquente sur une période courte. Les aliments à éviter comprennent les produits sucrés, les produits laitiers sucrés, les fruits sucrés et les produits à base de farine blanche tels que le pain blanc et la pâtisserie.

Pour remplacer ces aliments et maintenir un indice glycémique stable, vous devrez opter pour des aliments riches en glucides complexes ou lents. Les glucides complexes sont digérés plus lentement et libèrent leurs sucres plus progressivement dans le sang, ce qui permet aux cellules du corps de mieux absorber le glucose et d’obtenir des niveaux plus stables tout au long de la journée. Ces aliments comprennent les grains entiers, les légumineuses, les fruits et légumes, les noix et graines, ainsi que les produits laitiers faibles en matières grasses sans sucre ajouté.

Une autre façon d’aider à maintenir des niveaux stables d’indice glycémique est d’inclure des protéines dans votre alimentation. Les protéines peuvent ralentir la digestion et permettre aux glucides complexes de libérer leurs sucres plus lentement dans le sang. Les sources saines de protéines comprennent les viandes maigres telles que le poulet ou le poisson, ainsi que des options végétariennes telles que le tofu ou les haricots. Vous devriez également inclure des graisses saines comme l’huile d’olive ou le beurre de cacahuète naturel dans votre régime alimentaire.

Enfin, il est important de noter que le temps entre les repas peut grandement influer sur votre indice glycémique. Il est conseillé de manger des petits repas tout au long de la journée pour garder votre glycémie stable et éviter les pics brutaux. Vous devriez donc essayer de manger toutes les trois à quatre heures afin de vous assurer que votre corps reçoit constamment des nutriments essentiels dont il a besoin pour fonctionner correctement. Assurez-vous simplement d’effectuer des choix alimentaires sains entre chaque repas afin que vous puissiez maintenir un indice glycémique stable.

Comment calculer l’indice glycémique d’un aliment ingéré ?

Il existe plusieurs méthodes pour déterminer l’indice glycémique des aliments, notamment le test à jeun, le test postprandial ou le test du glucose.

  • Le test à jeun est l’une des méthodes les plus courantes pour déterminer l’indice glycémique d’un aliment. Pour effectuer ce test, le sujet doit manger un aliment riche en glucides seul, puis mesurer sa glycémie avant et après la consommation. La différence entre les deux mesures permet d’obtenir l’indice glycémique de cet aliment.
  • Le test postprandial est une autre méthode pour déterminer l’indice glycémique d’un aliment. Cette méthode consiste à prendre une mesure avant et après un repas composé d’aliments variés. La différence entre les deux mesures peut être utilisée pour calculer l’indice glycémique du repas. Ce type de test peut également être utilisé pour comparer différentes combinaisons d’aliments.
  • Le troisième type de test est le test du glucose, qui permet également de calculer l’indice glycémique des aliments. Ce test consiste à ingérer une solution contenant 50g de glucose pur, puis à mesurer la glycémie toutes les 15 minutes pendant 2 heures afin de déterminer quelle quantité de glucose est absorbée par le corps et quel effet elle a sur la glycémie.

De plus, il est conseillé d’augmenter votre consommation d’acides gras oméga-3 tels que le poisson gras ou les huiles végétales. Ces aliments ont tendance à réduire le taux de glucose sanguin après un repas et peuvent aider à maintenir un bon niveau de glycémie tout au long de la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *