Désensibilisation allergique : la fatigue fait-elle partie des effets secondaires ?

Vous en avez marre de vos allergies qui vous gâchent la vie ? Alors le traitement d’immunothérapie allergénique, ou désensibilisation allergique, pourrait être la solution à vos problèmes. Toutefois, avant de vous lancer, vous devez d’abord en apprendre le maximum sur les effets secondaires de cette thérapie.

Comprendre le principe de la désensibilisation allergique

La désensibilisation allergique est une procédure de plus en plus répandue de nos jours. On l’appelle aussi l’immunothérapie allergénique ou l’immunothérapie spécifique. C’est un traitement qui a pour objectif de vous débarrasser des symptômes de votre allergie. D’ailleurs actuellement il s’agit de l’unique traitement efficace pour traiter la cause d’une allergie.

Son principe est assez simple. On expose le patient à de petites quantités d’allergène, de façon régulière. De cette manière, la réponse immunitaire de l’organisme vis-à-vis de la substance dont il est question réduit progressivement. Le corps est donc amené à supporter petit à petit, la substance responsable de l’allergie. C’est ainsi qu’au fil du temps vous pourrez constater que l’organisme n’y sera plus du tout sensible.

Au début, il fallait nécessairement se rendre à l’hôpital pour un traitement de désensibilisation allergique. L’allergologue se charge d’injecter par voie sous-cutanée, des doses croissantes d’allergène. Sous sa surveillance, le patient a la garantie d’éviter de graves réactions allergiques, ou au moins, de pouvoir être pris en charge immédiatement.

Cependant, depuis peu, il est désormais possible de s’administrer soi-même ses doses d’allergène. Il suffit de déposer quelques gouttes de la solution sous la langue, tous les jours et ensuite tous les deux jours. Bien entendu, le traitement doit se faire sous le contrôle d’un professionnel qui se chargera de vous fournir les doses adaptées.

La désensibilisation allergique provoque-t-elle de la fatigue ?

Vous vous demandez si la fatigue est l’un des effets secondaires de la désensibilisation allergique ? La réponse est oui, mais assez rarement. En effet, ce traitement peut donner lieu à des effets indésirables très variés, selon chaque patient. Il arrive donc dans de rares cas, que le patient sous ce traitement ressente une faiblesse ou une fatigue générale. Si cela se produit à chaque prise, vous devez aussitôt prendre rendez-vous avec votre allergologue pour l’en informer.

Quels sont les effets secondaires de la désensibilisation allergique ?

La désensibilisation allergique est un traitement plus ou moins radical contre l’allergie. Elle permet en quelque sorte de combattre le mal par le mal. Ce type de thérapie permet de supprimer les symptômes observés suite au contact avec l’allergène, mais cela passe par un processus long et parfois pénible. En effet, chaque dose d’allergène administrée au patient dans le cadre de ce traitement peut lui provoquer différentes réactions. Ainsi, parmi les effets secondaires les plus fréquents on retrouve :

  • Picotement
  • Démangeaison
  • Rougeur
  • Enflure
  • Chaleur
  • Les yeux larmoyants
  • Le nez qui coule
  • Le gonflement du visage, etc.

La réaction la plus grave est la réaction systémique. C’est dans ces cas-là qu’il est possible d’assister une fatigue ou une faiblesse. D’autres symptômes plus graves peuvent se manifester tels que :

  • Les nausées
  • Le vomissement
  • L’essoufflement
  • Le gonflement de la peau
  • L’hypotension, etc.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, tous les symptômes liés à la réaction systémique sont très rares. Le recours à un professionnel est donc nécessaire, non seulement pour soulager les symptômes, mais aussi pour une réévaluation du traitement de désensibilisation. Il faut noter aussi que dans des cas encore plus rares, le patient peut succomber. On recense par exemple un décès sur un total de 2 millions d’injections aux USA.

Dans quel cas peut-on opter pour une désensibilisation allergique ?

La désensibilisation allergique est un traitement recommandé pour différents types d’allergie. Par exemple, ce traitement offre de très bons résultats dans les cas d’allergènes responsables de rhinite allergique ou d’asthme. En d’autres termes, il est possible d’utiliser ce traitement pour se débarrasser d’une allergie aux pollens, à la poussière, aux acariens, aux poils de chat ou de chien, etc.

Il faut noter aussi que la désensibilisation a donné de bons résultats dans les cas d’allergie au venin des insectes comme la guêpe ou l’abeille. La durée du traitement peut varier d’un patient à un autre, mais cela dure généralement entre 3 et 5 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.