Mal de dos et femme enceinte : les solutions existent

Il est prouvé que plus de 80% des femmes enceintes doivent faire face au mal de dos. Que faire alors pour les soulager pendant leur grossesse ? Les solutions sont multiples et très simples à mettre en œuvre.

Généralement, on constate l’apparition du mal de dos durant le second trimestre, qui se poursuivra ensuite jusqu’à la fin de la grossesse. Les douleurs touchent principalement les lombaires, c’est-à-dire le bas du dos. Parfois, elles peuvent se transformer en sciatique, descendant jusque dans la fesse et le haut de la cuisse. Fatigue, longs déplacements, station debout prolongée, nombre de grossesses : les causes sont multiples. Mais ces douleurs rendent notamment les changements de position particulièrement difficiles.

Des causes mécaniques

Pourquoi alors ce mal de dos ? C’est essentiellement mécanique. Le ventre s’arrondit et le dos se cambre. Avec le poids du bébé, le centre de gravité est projeté en avant et les abdominaux sont moins efficaces. C’est donc tout le bas du dos qui compense.

A cela se rajoutent les hormones qui, préparant le corps à l’accouchement, provoquent un relâchement des ligaments au niveau du bas du dos et des articulations. Ces deux facteurs, hormonaux et mécaniques, vont donc provoquer des douleurs au niveau des lombaires et du sacrum, dans le bas du dos, au niveau du pubis et de l'aine.

La femme enceinte doit alors trouver des techniques qui la soulagent et, de préférence sans faire appel aux médicaments. Tout d’abord, pour combattre les douleurs lombaires il faut une bonne hygiène de vie et ménager son dos. Il faut notamment bien dormir (c’est aussi le « secret » du bien-être), essayer de limiter sa prise de poids et adopter de bonnes postures au quotidien. Se relever doucement en passant par le côté, ne pas se pencher en avant mais fléchir les genoux pour se baisser, éviter les mouvements brusques, ne pas porter de lourdes charges ou basculer son bassin en avant pour corriger la cambrure : les bons gestes à adopter sont nombreux.

Enfin, si le mal de dos se présente aussi en position assise, il faut bien garder son dos de façon à conserver au mieux les bonnes courbures de la colonne vertébrale (rester droit mais pas trop !).

Des solutions simples pour y remédier

A cela, nous pouvons aussi rajouter d’autres conseils pratiques comme porter des chaussures confortables (éviter les talons aiguilles), pratiquer une activité physique modérée mais permanente (marche, natation, gymnastique douce, etc.) ou faire appel à quelques séances de massage adapté pour soulager ce mal de dos. Et, s’il est aussi présent la nuit, il faut dormir sur un matelas ferme, de préférence sur le côté gauche, en chien de fusil, tout en ayant un coussin sous le genou replié.

Ensuite, il vous reste à adopter l’assise SitSmart de Backjoy, particulièrement adapté à la femme enceinte. Elle soulage et renforce le dos pour votre bien-être et agit sur 4 points essentiels :

- il rééquilibre la bonne courbure lombaire et permet de trouver une position neutre pour compenser l’antéversion puis la retroversion exagérée de la femme enceinte, source du mal de dos ;

- il agit sur la proprioception et contribue à renforcer les muscles du dos ;

- il facilite les mouvements de rotation en position assise ;

- il facilite le retour à la position debout à partir de la position assise.

L’assise BackJoy est un support postural au principe actif. Aussi, nous vous conseillons un avis médical avant toute utilisation régulière.


Les thérapeutes et les sages-femmes l’affirment : l’assise Backjoy répond bien à ces recommandations de gestes simples. Elle favorise le confort de la femme enceinte dans son quotidien, dans toutes les situations, sur tous les sièges, à l’intérieur comme à l’extérieur (en voiture,  au bureau, à la maison, etc.). Elle agit pendant la grossesse mais également après, ce qui représente le geste de prévention par excellence.

« Retour
Paiement sécurisé
par carte bancaire
Livraison gratuite
dès 90€ d'achat